Coudre son jean


Couture / dimanche, juin 24th, 2018

Coudre son jean pour une couturière c’est le graal , j’avais déjà essayé avec le patron safran de Deer and doe, j’ai même cousu 2 versions mais j’ai rencontré des problèmes de fourche que je ne sais pas régler, je ne les porte donc pas, je ne suis pas à l’aise dedans.

De plus j’ai pas mal galéré pour trouver le tissu avec l’élasticité requise.

Je me rends compte que le jean slim ce n’est pas forcément ce que je préfère.

Je me suis donc tourné vers le patron Joe de chez Machine dont j’avais lu de bons retours par les couturières qui l’avait cousu ! La forme me plaisait, c’est une coupe droite, un classique dans ma garde- robe et j’ai trouvé un joli denim avec de l’élastanne  à l’atelier de la création .

En plus quand j’ai regardé le tableau des tailles du patron j’étais sur une seule taille, je suis partie sur la taille 38, je n’ai pas eu à jongler entre plusieurs tailles comme  je dois le faire chez Deer and doe.

Mais pour mettre toutes les chances de mon côté j’ai aussi acheté le cours de chez Artesane  » Les secrets du jean » avec Guénaël Luong et la franchement je n’ai pas regretté !

Et la vous me direz mais pourquoi ne pas coudre le jean fourni dans le cours !

J’avais déjà acheté le patron avant d’acheter le cours d’Artésane , mais je compte bien aussi coudre le jean fourni dans le cours, car j’ai aussi lu de bons retours sur ce jean.

En début de cours il y a un petit historique du denim et du jean très intéressant, ensuite on passe aux types de couture spécifique du jean.

J’ai utilisé un fil épais pour coudre du jean, mais ce n’est pas du cordonnet comme préconisé dans le cours, je n’en avais pas dans mon stock.  Je me suis appliqué à faire des doubles surpiqûres en agrandissant le point de la machine c’est plus facile, on gagne en précision.

J’ai fait une couture au cornet pour la réhausse du dos et une couture rabattue sur le milieu dos et sur la couture intérieures des jambes.

 

Le montage des poches devant avec la poche ticket.

Ensuite à ce moment là, j’ai faufilé les jambes du pantalon pour faire un essayage avant de continuer la couture, je n’ai pas eu d’ajustements à faire, j’ai donc pu continuer en toute confiance.

Ensuite l’affaire se corse avec le montage du sous-pont, on a presque toute et tous une appréhension quand il s’agit de monter la braguette !

A ce moment la j’étais bien contente d’avoir le cours sous yeux ! j’ai cousu le fermeture et le sous-pont ensemble en une seule fois, j’ai suivi les les explications du cours, je me suis laissé guider, tout c’est bien passé !

Ensuite le montage de la ceinture et des passants ce n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué.

Et la j’ai pu porter mon jean ! Il taille vraiment très bien je n’ai fait aucune retouches si ce n’est sur mon patron pour la longueur des jambes.

C’est un projet qui m’a apporté beaucoup de satisfaction, au niveau technique et finition et à l’essayage qu’elle joie de voir qu’il me va très bien, je le mets très souvent et ça ça veut dire que c’est un projet réussi !

Une dernière petite précision : j’ai suivi les explications du livret uniquement pour le montage de la poche et du fond de poche car le montage n’était pas le même que pour  le jean du cours.

Merci à chez Machine pour ce super patron !

Et vous vous avez trouvé votre patron de jean favori ?

 

7 réponses à « Coudre son jean »

  1. Oh oui, il, tombe vraiment bien! Ton coloris de jean est super joli aussi pour la belle saison! J’ai cousu plusieurs jeans de marques différentes et je crois que mon préféré pour le moment est le Jalie (mais j’ai oublié le numéro ;-))

  2. Je crois que mon précédent message n’est pas passé. Je recommence donc.🙂
    Je continue mon exploration de ton blog et j’admire ton jean, que je trouve très réussi. Ma question était : qu’est-ce qu’une couture en cornet ?

    1. Merci c’est très gentil, j’adore mon jean et je le porte très souvent !
      La couture au cornet, c’est une couture que j’ai découvert dans le cours d’Artésane pour coudre son jean, il faut des marges de coutures de 1,5 cm pour la réaliser, on fait un rentré de 0,5 cm sur les surplus de coutures ensuite on fait une double surpiqûre, ce qui fait qu’on ne voit pas les marges de couture, tu peux voir ce que cela donne sur les photos de la réhausse du dos, à l’envers et l’endroit.

N'hésitez pas a me laisser un petit mot